Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : NiQSE
  • NiQSE
  • : Création, édition, développement de logiciels simples et pratiques pour les managers QHSE, RH, ....
  • Contact

Aujourd'hui

Rechercher

DEMANDE DE DEVIS

1- Télécharger le questionnaire préalable

2- Complétez le fichier

3- Renvoyez le fichier en cliquant ICI

 

Besoin d'informations ? :

QRCode Carte de visite NiQSE


Pages

10 juin 2007 7 10 /06 /juin /2007 20:13
Par LOGICIEL, je sous-entends dans cet article Logiciel Qualité Sécurité Environnement


A l'heure ou tout s'accélère : flux tendu, kanban, FIFO etc... on est  tous tentés de trouver LE remède miracle qui nous fera gagner un temps précieux et qui gèrera tout : LE LOGICIEL

L'ordinateur occupe aujourd'hui les bureaux de toutes  les entreprises et parfois même les ateliers. Il enregistre beaucoup de chose (et souvent en 2 voir 3 exemplaires, selon le nombre d'utilisateurs), n'oublie rien (si tant est que l'on fasse des sauvegardes intelligentes) et peut même vous rapeller un certain nombre de choses, mais il ne fera jamais quelque chose que vous ne  lui ayez demandé de faire (sauf de "rares" exceptions appellées BUGS). Donc bien utilisé il peut être d'une grande aide. Encore faut il utiliser le bon outils.

Il serait illusoire de penser que l'achat d'un logiciel est la solution: chaque société est différentes et même si les sociétés produisent exactement les mêmes produits il serait exceptionnel que l'organisation soit la même au point de pouvoir utiliser tel-quel les solutions d'une société chez une autre. Ce serait idéal, mais ce n'est pas comme cela que ça marche.
Il est donc necessaire de choisir son  outils. Et c'est la que tout commence !

Et là plusieurs stratégies peuvent être adoptées :
    - Notre concurent/client utilise  ce logiciel alors on va prendre le même
    - Le  directeur /groupe a décidé que ce serait ce logiciel
    - Après étude auprès des "services  concernés", ce sera ce logiciel
    - A la suite de l'analyse des besoins des différents services utilisateurs, ce sera ce  logiciel
    - Et bien d'autre encore, chacune ayant ses avantages mais aussi ces inconvénients.

Ce que l'on oublie trop facilement c'est que le logiciel ne fait pas tout et que AVANT de chosir un logiciel il faut parfaitement savoir comment on fonctionne et surtout ce que l'on veux qu'il fasse. Vous trouvez cette dernière phrase choquante ?
Le périmètre d'action du logiciel est primordial : en Qualité Sécurité Environnement on travaille en transversal, c'est à dire en relation avec l'ensemble des services de la société. Ce qui veut dire que très rapidement ces personnes vont vouloir ajouter un certain nombre de fonctionnalités. Et finir par faire une belle "usine à gaz" qu'il ne sera pas possible de maintenir et qui mettra la société aux pieds du fournisseur du logiciel.

Il faut également savoir comment on fonctionne (ce qui va de paire avec la définition du pérmiètre de l'outils)  Beaucoup rétorquerons que chaques services a des procédures, des procédures, des consignes, des modes opératoires....... et donc un logiciel n'a qua suivre ses procédures.
Et bien très rapidement  on se rendra compte que chaques services ne fonctionne "pas tout à fait " selon les procédures écrites. Acheter un logiciel sans régler ce problème reviendrait donc à demander au logiciel de traiter les incohérence de son propre fonctionnement.

En conclusion , si vous voulez acheter un logiciel, il convient dans un premier temps de définir de façon la plus précise possible le périmètre d'action de votre logiciel et de régler la problématique des interconnexions entre les services utilisateurs.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas COURTOIS - dans Au quotidien
commenter cet article

commentaires