Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : NiQSE
  • NiQSE
  • : Création, édition, développement de logiciels simples et pratiques pour les managers QHSE, RH, ....
  • Contact

Aujourd'hui

Rechercher

DEMANDE DE DEVIS

1- Télécharger le questionnaire préalable

2- Complétez le fichier

3- Renvoyez le fichier en cliquant ICI

 

Besoin d'informations ? :

QRCode Carte de visite NiQSE


Pages

2 octobre 2005 7 02 /10 /octobre /2005 22:00

Dans le cadre de la certification ISO 14001 v 2004, il est necessaire d'identifier les textes réglementaires applicables aux Impacts Envrionnementaux Significatifs ou IES ( cf article sur ISO 14001 v 2004, de nouvelles contraintes )
Pour ce faire plusieurs méthodologies applicables:

1- La méthode stagiaire
Très souvent employée. Cette méthode consiste à employer un stagiaire ( si possible autonome ) pour faire le travail "une bonne fois pour toute". Cette méthode permet de répondre à un besoin urgent. Mais les containtes sont importantes :
     - Former le stagiaire
     - Le suivre pendant toute sa démarche de progression
     - S'il n'en est pas capable seul, il faut lui donner une structure de raisonnement
     - Une fois le travail finalisé et accepté il faut se le ré-approprier
     - Lors de la création le stagiaire veut souvent  être parfait dans son travail quitte à rendre la mise à jour ou la modifictaion du document très difficile ( voir impossible )
     - Une fois le stagiaire parti, il faut reprendre son travail et le faire vivre au quotidien, et remanier les information pour ajouter, modifier certaines fonctionnalités.

2- La méthode cabinet conseil
Un peu moins utilisée, car beaucoup plus coûteuse. Les problèmes sont plus complexes :
     - Le sérieux du cabinet est en jeu, donc vous avez quelque chose d'hyper exhaustif, même trop, vous vous rendez compte que vous avez 350 textes réglementaires pour lesquels vous n'êtes pas conforme.
     - Comme le sérieux du cabinet est toujours en jeu, vous avez de nombreuses "options" dans l'outils, dont vous ne vous servirez jamais car vous n'avez pas été capable de suivre l'idée du "génial" créateur
     - Quand la mission est fini  plus question d'avoir le moindre renseignement sans le financer ( ce qui peut faire l'objet d'un contrat à l'année !!! $$$)
     - De même que dans la méthode stagiaire, une fois que la mission est fini, il faut se ré-approprier l'outil
     - Le temps de formation est à peu près remplacé par le temps de consultation et de rédaction du cahier des charges de la mission.
 Pour être bref, c'est une solution très lucrative, surtout pour le cabinet conseil !

3- La méthode bricolage interne
Vous n'avez pas de budget pour ce travail qui, selon votre chef , incombe à votre fonction, vous vous devez donc de le faire seul, pendant vos nuit s'il le faut !
C'est une méthode très courante également qui permet
     - de faire des économies substantielles
     - que l'utilisateur final soit parfaitement au courant des fonctionalités de l'outils
     - d'économiser le temps d'appropriation
Toutefois il existe également des inconvénients notables, citons , entre autre :
     - La perte de temps d'un cadre pour générer la méthodologie et pour la réalisation
     - Le manque d'exhaustivité : c'est la même personne qui est juge et partie ! (ce qui résout les problèmes de SAV !)
     - Quand le cadre est parti, le remplacant n'a plus qu'a perdre son temps à comprendre comment l'outils a été  mis en place ( très souvent il rennonce et refait le travail à sa façon !)

4- Ma "bonne méthode"
Comme très souvent, il s'agit de mixer les trois méthodes :
     a- Créer sont propre cahier des charges afin de définir toutes les fonctionnalités à créer, mais qui pourra aussi servir d'explication aux autres utilisateurs
     b- Faire faire l'outils par un cabinet conseil, sans omettre la partie mise au point qui vous permettra d'affiner l'utilisation de l'outils et son pragmatisme.
     c- Utiliser un stagiaire pour implanter les données dans l'outils, sans omettre dans ses fonction le fait d'exmpliquer les choix qu'il à fait
     d- Utiliser  l'outils dans ses différentes phase de création de façon à pouvoir dirieger le cabient conseil dans la direction que vous voulez.

CONCLUSION:
La méthode que j'ai employée est ma "bonne méthode" avec les adaptations suivante.
          - j'ai fait le travail du stagiaire
          - j'ai fait le travail du cabinet conseil.
la "bonne méthode" est donc le fruit d'une réflexion sur ce que j'aurai pu/du faire pour optimiser au maximum.




Partager cet article

Repost 0
Published by courtoisn - dans Au quotidien
commenter cet article

commentaires