Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : NiQSE
  • NiQSE
  • : Création, édition, développement de logiciels simples et pratiques pour les managers QHSE, RH, ....
  • Contact

Aujourd'hui

Rechercher

DEMANDE DE DEVIS

1- Télécharger le questionnaire préalable

2- Complétez le fichier

3- Renvoyez le fichier en cliquant ICI

 

Besoin d'informations ? :

QRCode Carte de visite NiQSE


Pages

6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 21:11

 

Grippe A : Info /Intox, là n'est pas la question. De nos erreurs passées nous devons apprendre et avancer.
Combien de sociétés ont été obligées, certaines pour la première fois de part la force médiatique, de prendre en compte la dimension santé de ses collaborateurs, par un autre biais que celui du simple taux d'absentéisme.

Certaines compagnies d'assurances avaient déjà intégrées la dimension "Crisis Management" mais très peu sous l'angle Santé. Ce dernier étant considéré par beaucoup comme suffisament improbable  pour ne pas s'en inquiéter.
Les évènements de 2009 nous ont appris qu'il fallait faire feu de tout bois pour s'améliorer.

De la grippe A en découlent un nombre considérable de points positifs :

  • Les sociétés se sont senties obligées d'agir pour la protection de leur salariés : masques, gel hydroalcoolique..même si la préoccupation de leur état de santé aurait du être suffisante pour lancer les action dès la grippe aviaire par exemple
  • Pour certaines cela leur a mis le pieds à l'étrier pour la prise en compte de la dimension "familiale" du travail : "si mes enfants sont malades sur une période de 2 semaines, il va bien falloir que les 2 parents restent auprès de leurs enfants" et donc générer un absentéisme supplémentaire vis a vis de la simple maladie
  • Il a bien fallut intégrer la possibilité du télétravail, ce qui est une solution "confortable" dans bien des cas car générateur de compromis pour l'employeur et l'employé
  • Il a fallut que les sociétés communiquent sur ce qu'il faut faire et donc rechercher les obligations et bonnes idées. Ce qui a permis que les société connaissent /retrouve les chemins de l'information vers la prévention

Mais ce n'est pas là le point le plus positif pour un préventeur. Le point le plus positif est bien entendu celui de la création d'un plan de continuité. La plupart du temps, les seuls points pris en compte auparavant étaient la perte d'exploitation notamment liée à un incendie. La prise en compte de la dimension humaine a obligé les sociétés à développer leur description de process bien au delà des simples machines et ordinateurs à remplacer . Des solutions alternatives ont été trouvées afin de maintenir un niveau de fonctionnement acceptable.

Le gouvernement, à raison ou à tord ( ce n'est pas l'objet ici) à transmis à cet effet, par un grand nombre de biais, des informations importantes, utiles et nécessiares sur :

  • Quoi faire
  • Comment faire
  • Quand le faire
  • Commmuniquer / Informer

INPESINPES : Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé

Ministere santéDiplomatie pour les voyageurs

République françaiseSite gouvernmental dédié à la grippe A

Ministere santéSite du ministère de la Santé et des Sport

l-institut-de-veille-sanitaire-INVS : INstitut de VEille Sanitaire
OMSOMS : Organisation Mondiale de la Santé

Comme quoi : "Tout mène à la Prévention"....

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas COURTOIS - dans Santé
commenter cet article

commentaires