Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : NiQSE
  • NiQSE
  • : Création, édition, développement de logiciels simples et pratiques pour les managers QHSE, RH, ....
  • Contact

Aujourd'hui

Rechercher

DEMANDE DE DEVIS

1- Télécharger le questionnaire préalable

2- Complétez le fichier

3- Renvoyez le fichier en cliquant ICI

 

Besoin d'informations ? :

QRCode Carte de visite NiQSE


Pages

31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 21:03

Dans le cadre des activités de partages d'expérience relatives prévention des risques, la Metallurgie Rhodanienne m'a demandée de présenter, nos actions de terrain relatives au maintien dans l'emploi des séniors.

C'est ce qui a été fait en citant quelques exemples d'idées mises en place

  • Chaises pour éviter les postures contraignantes ou prolongées
  • Tables élévatrices pour que le travail se fasse à hauteur
  • Tapis anti-fatigue,
  • Aides à la manutention
  • Correction occulaire intégrée aux cagoules de soudage
  • Répartition des tâches
  • Mutualisation d'une contrainte
  • .....
Repost 0
Published by Nicolas COURTOIS - dans Santé
commenter cet article
6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 21:11

 

Grippe A : Info /Intox, là n'est pas la question. De nos erreurs passées nous devons apprendre et avancer.
Combien de sociétés ont été obligées, certaines pour la première fois de part la force médiatique, de prendre en compte la dimension santé de ses collaborateurs, par un autre biais que celui du simple taux d'absentéisme.

Certaines compagnies d'assurances avaient déjà intégrées la dimension "Crisis Management" mais très peu sous l'angle Santé. Ce dernier étant considéré par beaucoup comme suffisament improbable  pour ne pas s'en inquiéter.
Les évènements de 2009 nous ont appris qu'il fallait faire feu de tout bois pour s'améliorer.

De la grippe A en découlent un nombre considérable de points positifs :

  • Les sociétés se sont senties obligées d'agir pour la protection de leur salariés : masques, gel hydroalcoolique..même si la préoccupation de leur état de santé aurait du être suffisante pour lancer les action dès la grippe aviaire par exemple
  • Pour certaines cela leur a mis le pieds à l'étrier pour la prise en compte de la dimension "familiale" du travail : "si mes enfants sont malades sur une période de 2 semaines, il va bien falloir que les 2 parents restent auprès de leurs enfants" et donc générer un absentéisme supplémentaire vis a vis de la simple maladie
  • Il a bien fallut intégrer la possibilité du télétravail, ce qui est une solution "confortable" dans bien des cas car générateur de compromis pour l'employeur et l'employé
  • Il a fallut que les sociétés communiquent sur ce qu'il faut faire et donc rechercher les obligations et bonnes idées. Ce qui a permis que les société connaissent /retrouve les chemins de l'information vers la prévention

Mais ce n'est pas là le point le plus positif pour un préventeur. Le point le plus positif est bien entendu celui de la création d'un plan de continuité. La plupart du temps, les seuls points pris en compte auparavant étaient la perte d'exploitation notamment liée à un incendie. La prise en compte de la dimension humaine a obligé les sociétés à développer leur description de process bien au delà des simples machines et ordinateurs à remplacer . Des solutions alternatives ont été trouvées afin de maintenir un niveau de fonctionnement acceptable.

Le gouvernement, à raison ou à tord ( ce n'est pas l'objet ici) à transmis à cet effet, par un grand nombre de biais, des informations importantes, utiles et nécessiares sur :

  • Quoi faire
  • Comment faire
  • Quand le faire
  • Commmuniquer / Informer

INPESINPES : Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé

Ministere santéDiplomatie pour les voyageurs

République françaiseSite gouvernmental dédié à la grippe A

Ministere santéSite du ministère de la Santé et des Sport

l-institut-de-veille-sanitaire-INVS : INstitut de VEille Sanitaire
OMSOMS : Organisation Mondiale de la Santé

Comme quoi : "Tout mène à la Prévention"....

Repost 0
Published by Nicolas COURTOIS - dans Santé
commenter cet article
6 avril 2008 7 06 /04 /avril /2008 20:46

On a tous eu un jour ou un  autre un collègue avec une odeur corporelle gênante.
On a tous eu , un jour ou un autre une odeur corporelle gênante pour les autres.

Le problème arrive souvent quand on ne se rend pas compte que son odeur corporelle gêne !.

Le problème est déjà compliqué en soi, mais il empire lorsque plusieurs personnes sont importunées par cette odeur, et il empire encore d'un cran quand il s'agit d'un de vos collaborateur qui se plaint de l'odeur d'un de vos subordonné. Vous vous devez, en tant que son manager d'intervenir! Oui mais comment?

Le reflexe n°1 ( à banir absolument ) faire comme si de rien n'était !
Le reflexe n°2 ( à banir également) isoler le collaborateur dans un bureau seul.

Il convient d'en parler le plus "ouvertement" possible ( facile à  dire ) et le plus sincèrement possible et surtout le plus discretement possible.
Ce n'est pas lui rendre service que de lui mentir !

Il est possible que le colloaborateur soit en situation de stress ( un des facteurs de sudation importante), il convient donc de le questionner à ce sujet et s'il répond affiramtivement il faut lui demander  pourquoi et ce qu'il serait envisageable de faire pour réduire ce stress ( ressenti ou réel) – tout en restant dans une proportion permettant un management équilibré ( pas de (de)favoristisme)

Il faut également spécifier depuis combien de temps l'odeur est gênante et dire s'il y a eu une période pendant laquelle aucune odeur particulière n'était ressentie (doit permettre de donner des axes d'amélioration).

Il n'appartient pas au manager de dire ce qu’il faut faire.  Les phrase du style :

  • "Il faut que vous vous laviez tous les jours"
  • "Il faut que vous changiez de vêtements plus souvent"
  • "Lavez vous les dents"
  • ....

Sont à proscrire absolument : il s'agit d'éléments supposés non basés sur des faits, donc répréhensibles. Par contre il me semble tout à fait opportun d'orienter le collaborateur vers des interlocuteurs adaptés. L'objectif n'est pas d'humilier, mais bel et bien d'alerter le collaborateur de la situation. Il est également important de donner des échéances pour refaire le point : 15 jours plus tard et 2 mois plus tard : quel qu'en soit le rendu ( positif ou négatif). En tant que manager on se doit de féliciter les réussites mais également de pointer les échecs. Même si c'est difficile !

 

Dans ce genre de situation les devises à respecter sont :

  • Respect ( nous sommes des hommes donc, par définition, faillibles, qui que nous soyons!)
  • Humilité ( ça arrive à n'importe qui : comment souhaiteriez vous qu'on vous le dise ?)
  • Franchise ( les faits, rien que les faits )

 

 



Repost 0
Published by Nicolas COURTOIS - dans Santé
commenter cet article
2 octobre 2005 7 02 /10 /octobre /2005 22:00

Vous trouverez ci-dessous un florilège de diapositives extraites de mon support de formation pour le SST que je forme.











Comme vous l'avez peut-être constaté un grand nombre d'icones sont repris du support de formation des moniteurs. Ceci pour une très bonne raison, c'est qu'elles illustrent très bien ce que l'on veut enseigner.

10 % du personnel doit êter SST dans les sites industriels dit dangereux. Etes vous conforme à la réglementations ? Si ce n'est pas la cas et que vous devez former / recylcer des SST, n'hésitez pas à  me contacter : j'apprécie particulièrement faire apprendre autour de moi les "gestes qui sauvent !"


courtois_n@yahoo.fr
Repost 0
Published by courtoisn - dans Santé
commenter cet article
14 septembre 2005 3 14 /09 /septembre /2005 22:00
Que vous ayez l'AFPS ( Attestation de Formation aux Premiers Soins ) ou que vous soyez Sauveteur Secouriste du Travail ( SST ) Pour continuer à être performant, il est necessaire et important de répeter ces gestes qui sauvent !

Je suis Moniteur de SST , c'est à dire que je suis habilité par la CRAM ( Caisse Régionale d'Assurance Maladie ) à former et à faire passer un recyclage pour les SST et les titulauires de l'AFPS.




L'un des développement vers lequel je souhaite aller est :
L'AFUDSA (Attestation de Formations à l'Utilisation du DSA (Défibrillateur Semi-Automatique).
En France le défibrilateur automatique est interdit, seul le semi-automatique est autorisé. Je souhaiterais pouvoir suivre la formation me permettant de me servir de ce genre d'appareil.

L'autre développement qui m'interesse au plus haut point, est de passer par un organisme de formation pour pouvoir aller dans d'autres sociétés ( pour découvrir d'autres horizons et d'autres cultures ) et former de nouveaux SST, pourquoi pas dans des pays anglophones ( Avant cela il faudra que je me renseigne sur l'existance et la correspondances des diplomes obtenus ).


Afin de former les SST du site ou j'ai travaillé, j'ai développé un programme de formation sous power-point. Je reste à votre disposition par mail ou par message sur ce blog si vous voulez avoir plus d'information ou si vous souhaitez en discuter.


En conclusion si vous souhaitez former des SST dans votre société, n'hésitez pas à me contacter. Je serais trsè heureux de pouvoir dispenser la connaissance pour sauver vos amis, vos proches ou votre voisin!!!.
Repost 0
Published by courtoisn - dans Santé
commenter cet article